Restauration de la fresque d’Ernest Pignon Ernest (32, Avenue de l’Europe)

Infos :

Restauration de la fresque d'Ernest Pignon Ernest (32, Avenue de l'Europe)

Creation: 06/14/2016
Dimension: 5 mètres de haut par 14 de large

artistes:

Description :

La fresque, créée en 1979 à la Bourse du Travail, est la plus ancienne de celui qui est aujourd’hui considéré comme l’un des pères fondateurs du street art.

L’artiste s’était à l’époque inspiré d’affiches syndicales récoltées sur place et de ses échanges avec les habitants pour réaliser cette œuvre de 5 mètres de haut sur 14 de large sur les dangers et bienfaits du travail.

Pour la reconstituer, il a été nécessaire de reconstruire intégralement le mur. Un projet qui avait été estimé à 50.000 euros. Ce sont plus de 53.000 qui ont finalement pu être réunis.

Cette œuvre gigantesque de 5 mètres de haut par 14 de large, réalisée à la main et rehaussée par un procédé de sérigraphie à la verticale pour les lettrages, traite d’un sujet encore et toujours d’actualité : les conditions de travail et les risques liés à celles-ci. Par la juxtaposition de ses sérigraphies à taille humaine et la reproduction d’affiches politiques et syndicales, l’artiste invite par son intervention à réfléchir sur la place du travail dans notre société, sur ses bienfaits et ses dangers.

Interrogé sur son intention, voici ce qu’en dira l’artiste :

« A cette époque, je m’interrogeais sur le rôle de l’artiste. Peu à peu s’est imposé un thème lié à la dégradation de l’organisme dans certains postes de travail, les agressions invisibles, lentes qui rongent l’organisme pendant des années, fumées, bruits, pollutions diverses… »

Pigne024-1457022361

« … J’avais choisi de traiter une réalité qui n’est pas la mienne, faire une œuvre qui exprime ce qui est implicite dans une société et que seuls l’art ou la poésie peuvent mettre à jour. Pour saisir toutes les richesses de cette réalité, j’avais besoin de travailler avec ceux qui vivent ces problèmes au quotidien… J’ai dessiné un personnage qui servait d’image de base sur laquelle viennent se superposer à la sérigraphie-pochoir, déchirure, gravure, bombage… »

Ernest_pignon-ernest2-1457022382

« …ensuite nous avons collé ces images dans la zone industrielle, dans des lieux précis… »

L’enjeu est aussi grand que la réalisation est complexe.

Cette restauration de l’œuvre se déroulée en 4 étapes :

Dans un premier temps, nous avons dû retrouver les images d’archive de l’œuvre d’Ernest Pignon-Ernest, mais également partir à la recherche des affiches que l’artiste avait consultées à l’époque aux archives municipales et départementales de l’Isère.

S’en suit un travail de numérisation des négatifs et de reconstruction numérique de l’œuvre à l’échelle 1.

En parallèle de la réfection du mur, l’œuvre sera imprimée sur une toile à usage extérieur (même support que pour la fresque réalisée à Belfort).

Enfin, la toile sera marouflée à même le mur restauré de la Bourse du Travail et protégée par un vernis anti-UV afin de garantir la longévité de l’œuvre.

Image_campagne-1458738474

 

https://www.youtube.com/watch?v=kQyzNx9Yx6o

Events :

Grenoble Street Art Fest 2016Grenoble08/02/2018 - 26/06/2016

Position :