Suspect (France)

Bio :

Graffeur depuis 1992, Rémi Assezat commence a peindre dans les rues en France, en Europe et a I’étranger.

Au début des années 2000, il se détourne du coté illégal du graffiti et se consacre a des projets professionnels et artistiques.

Inspiré par les voyages, Rémi peint de I’Afrique de I’ouest a l’Europe de I’est en passant par ie Niger, Bénin, Sahara, Burkina Faso, Les CaraTbes, Martinique, JamaTque, Asie du Sud est etc…

On retrouve ses graffs et fresques sur murs et camions a Niamey ou encore sur les trains de Cotonou ( En partenariat avec I’OCBN dans ie cadre du documentaire

«End to end west africa» de Tokpa Film en collaboration avec des rappeurs nigériens). II participe au «Festival Hip Hop HKH» au centre culturel frangais de Cotonou en 2004.

En 2011, il part peindre a New York a I’occasion du tournage du film «Fontbarlettes Brooklyn» réalisé par David Basso.

En 2012, il participe a la tournée de Shurik’n du groupe de rap IAM, il dessine en live lors des concerts. Rémi vit de sa passion alternant les décorations diverses pour les collectivités, les entreprises, autres institutions publiques et les stages de graffiti.

Levénementiel prend aujourd’hui une place prépondérante dans son activité.

L’organisation d’éxpositions de ses oeuvres sur toiles renforce sa diversité et son gout pour I’art. II s’affirme sur la scéne artistique lors d’expositions collectives.

En 2012, Rémi est en charge de la gestion artistique des Rencontres Hip Hop de Valence. (Fresque de 70 graffeurs et exposition de 13 artistes renommés)

En 2014, II part au Laos et Vietnam pour ie festival Fang Mae Khong de danses contemporaines, hip hop et traditionnelles, afin de créer une performance Graffiti, danse musique avec la Cie Kham et la Cie Fanglao. ..

En 2015 II est invité au premier festival de street art de Yangon en Birmanie, ainsi qu’au Laos au festival Fang Mae Khong pour créer un spectacle Graffiti danse et vidéo projection

en collaboration avec Vj Zero et Olé Khamchanla, il continue son périple en 2016 au Vietnam ou il travaille avec des artistes de rue Vietnamiens pour créer des oeuvres monumentales.

En 2017, il crée un spectacle autour de la musique Mix et scratch avec Le Fabrikan, accompagné de Pauline Ata pour la danse Tribal fusion,la continuité d’un court métrage réalisé avec Pauline Ata.

En 2018 il crée une performance graffiti mapping video en collaboration avec VJ Zero , au Palais idéal du Facteur Cheval.

News :