Fanakapan (Angleterre)

Bio :

En provenance de Londres, c’est le pionnier du “Balloon Graff” qui débarque à Grenoble pour cette nouvelle édition. L’originalité de son blaze trouve sa source dans l’enfance de l’artiste puisqu’il s’agit d’un surnom que sa mère lui avait attribué, en référence à la chanson “Fred Fanakapan” interprétée par Gracie Fields. L’étrangeté de son nom a plu à Fanakapan et depuis, il ne l’a jamais quitté.

Autrefois vandal, puis street artiste et à présent davantage ancré dans le mouvement de l’art contemporain urbain, Fanakapan représente son art à travers le monde et a même collaboré avec URBAN NATION pour le projet “Community Wall” en 2018. 

Avec une formation en conception d’accessoires de scène, c’est dans sa ville natale, Dorset, que cet artiste autodidacte s’est mis à réaliser des pochoirs. Il découvrira la peinture à bombe aérosol au début des années 2000 et c’est à partir de 2010 qu’il concevra les prémices du “Balloon Graff”. Après un certain temps d’absence sur la scène graffiti, il retrouve son inspiration lorsqu’il emménage à Londres en 2008.

Démontrant une maîtrise incroyable de la 3D, des reflets et du photoréalisme, sans mentionner le travail monstre concernant les ombres et la perspective, Fanakapan s’attache à toujours respecter une minutie parfaite des traits et un sens du détail exacerbé. C’est à travers une multitude de créatures en tout genre (de couleur chrome pour beaucoup), animaux, dinosaures, personnages de bandes dessinées et/ou de la culture pop et smileys, mais aussi de lettrage version “Balloon Graffiti” que Fanakapan offre aux passant.e.s ses représentations sous forme de ballons d’hélium divers et variés. Ces œuvres renvoient une illusion d’optique telle que nombre d’entre nous s’imaginent qu’il s’agit de “vrais” objets alors que ce sont, en réalité, des fresques murales réalisées à main levée !

Page Instagram : @fanakapan

Page Facebook : @fanakapan 

News :