“Chinoiseries” de Seth | Le Vog (Fontaine)

14/05/2021 - 17/07/2021

Infos :

Centre d’art contemporain Le Vog
10 Avenue Aristide Briand, 38600 Fontaine
Horaires : Du mercredi au samedi de 14h à 19h pour le public individuel.
Le mardi toute la journée, mercredi matin, jeudi matin et vendredi matin pour les groupes. Entrée gratuite
Tel. +33 06.73.21.46.67 | vog@ville-fontaine.fr

“Chinoiseries” de Seth | Le Vog (Fontaine)
Cet été, Le centre d’art Le Vog accueille la première exposition à Fontaine de l’artiste urbain Seth.
L’intervention de Julien Malland comprend des dizaines de peintures, des photos, d’installations et de sculptures qui ont transformé le centre d’art en un récit coloré de ses voyages et un regard plongé dans son esprit.
Cette superbe immersion dans l’univers coloré des enfants du monde sera accompagnée de deux fresques sur les murs du 11-14 avenue Aristide Briand à Fontaine à partir du 15 juin.

L’ARTISTE

En 2000, diplômé de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, Julien « Seth » Malland publie avec Gautier Bischoff le livre Kapital, qui reste jusqu’à aujourd’hui l’un des plus gros succès sur le graffiti français. Forts de cette réussite, ils créent ensemble la collection de monographies d’artistes urbains, Wasted Talent.

À partir de 2003, Seth commence à parcourir le monde dans l’intention d’échanger avec des artistes urbains issus de cultures différentes, et s’ouvre ainsi à de nouvelles manières de vivre et de pratiquer la création dans l’espace public.

Il commence dès lors à représenter des personnages simples, souvent des enfants, connectés d’une façon ou d’une autre aux environnements chaotiques dans lesquels ils sont peints. Témoin des conséquences de la globalisation, il célèbre dans ses créations les traditions et crée ainsi une hybridité culturelle entre technique d’expression moderne et représentation traditionnelle.

Qu’il s’agisse de collaboration avec des artistes urbains locaux ou qu’il apprenne des techniques traditionnelles auprès d’artisans, son approche a pour but de susciter un dialogue artistique. Ses personnages toujours représentés de dos nous offrent la possibilité de nous projeter dans leur quotidien et de participer à l’expérience de leur vie, souvent bien loin d’un certain confort occidental…

L’EXPOSITION

Seth s’est rendu de nombreuses fois à Shanghai depuis une dizaine d’années. Il y explore la culture locale en s’imprégnant de son esprit traditionnel. Il peint sans autorisation sur les murs des derniers vieux quartiers du centre et nous livre une image de la Chine qui le poursuit depuis l’enfance.

Réalisées dans des ruelles quasiment vidées de leur population en vue de leur future destruction, ses créations représentent des enfants s’amusant avec des jouets emblématiques des années 70 et 80. Seth nous remémore un temps où l’espace public ne représentait pas uniquement un lieu de passage, mais aussi de vie et de sociabilité.

Le contraste entre simplicité et légèreté des personnages et le chaos incarné par les bâtiments à moitié détruits et abandonnés est frappant. Malgré leur apparente innocence les gamins de Seth nous parlent des changements qui secouent la Chine. 

Cette exposition rassemble photos, objets, peintures et sculptures, qui retracent ses passages à Shanghai. Elle se poursuit par une évocation de la culture des masques en Asie. Entre tradition et psychologie, chaque création convoque notre regard d’enfant et nous questionne sur notre désir dissimulation ou de représentation.

.

 

Artistes :