Ernest Pignon-Ernest (France)

Bio :

Né le 8 novembre 1942 à Nice, il vit et travaille à Paris. Depuis 1966, on peut admirer ses images éphémères partout en France : c’est l’un des grands pionniers de l’art urbain avec Daniel Buren et Gérard Zlotykamien. Il a commencé le dessin très jeune, influencé par Picasso qu’il découvre à travers une revue nationale. Cet artiste ne se qualifie pourtant pas de dessinateur à proprement parler. Il explique son art de la manière suivante : les dessins ne sont pour lui qu’un « outil » (Interview pour Humanité de Maurice Ulrich). L’œuvre complète, c’est ce que va provoquer « l’insertion du dessin dans la réalité ». C’est pourquoi il choisit toujours précisément les endroits où il apposera son art, son but étant d’inclure ce lieu « de vie » à part entière dans la composition totale de l’œuvre d’art. Il développera sa conception de l’art lorsqu’il commencera à travailler dans le Vaucluse, là où se trouve enfouie la force de frappe nucléaire de la France. Cette constatation lui provoquera un choc, ce qui donnera suite à une lutte fervente contre les injustices, et plus particulièrement le droit à l’avortement, l’immigration, les expulsés, le sida… Bien qu’Ernest Pignon-Ernest s’affirme dans son engagement, il refuse que son travail artistique puisse être décrypté d’une manière politique. Ses collages sont avant tout une « représentation du réel », et ne doivent pas être considérés comme instruments de propagande. Son travail est basé sur une véritable valorisation du lieu dans lequel il œuvre, au moyen de ses collages, il tend à inscrire le lieu dans l’environnement : dès le moment où un pan de mur est recouvert de ses dessins, il apparaît alors évidemment plus visible aux yeux des passants / spectateurs. Cela crée une relation entre le lieu, le spectateur, et le personnage représenté. Ernest Pignon-Ernest accorde beaucoup d’importance à la fugacité de ses œuvres : son travail n’est pas fait pour durer.

Artworks :

News :